. AGENDA .
La MAISON du MONDE - EVRY
rechercher
Accueil > Les Actualités > L’homme-chevreuil : sept ans de vie sauvage

L’homme-chevreuil : sept ans de vie sauvage


mercredi 10 mars 2021

Michel Chesseron, adhérent de la première heure à la Maison du monde, vous conseille de lire "L’homme-chevreuil : sept ans de vie sauvage" de Geoffroy Delorme aux éditions Les Arènes. C’est un livre qui correspond bien à notre thème de l’année : Les biens communs.

Résumé :
« Fascinante », le mot n’est pas trop fort. Mais n’allons pas croire que cette « vie sauvage » se passe dans la jungle épaisse et dangereuse d’un pays tropical. Non, c’est bien en France, précisément dans la forêt de Louviers en Normandie, tout près de chez nous donc, que Geoffroy Delorme a choisi de vivre cette aventure hors du commun.
Elle a commencé dès sa tendre enfance par la passion qui s’est emparée de lui pour la nature, ses spectacles et toutes les manifestations de vie qui s’offraient à lui, d’abord dans le jardin de ses parents, puis dans le champ voisin, enfin dans la forêt toute proche. Captivé par cet espace mystérieux qu’il découvrait, il y faisait des fugues nocturnes de plus en plus fréquentes et s’y enfonçait de plus en plus profondément.
Jusqu’au jour où, à l’âge de 16 ans, il prend la décision d’y passer non seulement ses nuits mais aussi ses journées, « prétextant un travail de photographie au long cours ». Sans tente pour s’abriter, ni sac de couchage pour dormir, ni provisions pour s’alimenter - ne revenant à la maison que très rarement et en cachette pour se fournir en allumettes, prendre une douche ou se servir dans le frigo -, il vit comme les animaux, dont il observe les comportements afin de les imiter pour survivre et dont progressivement il devient l’ami.
Le premier d’entre eux, c’est un chevreuil, qu’il appelle Daguet. Grâce à lui, il va réussir à intégrer cette famille de cervidés, apprenant à communiquer avec eux, étudiant leurs savoir-faire, l’organisation de leur société, nommant chacun de ses membres, partageant leurs joies, leurs peurs, les protégeant comme il pouvait de certains dangers venus des humains sans pour autant éviter des tragédies. Ils vont lui faire tellement confiance qu’ils vont l’adopter et le traiter comme l’un des leurs, au point qu’il deviendra même la nounou de deux petits faons. Des pages émouvantes pour décrire la tendresse manifestée par ces animaux apprivoisés et si attachants, à qui il ne manquait que la parole.
Ce faisant, Geoffroy Delorme a réalisé aussi un travail scientifique qui nous permet de mieux saisir la vie de ce petit monde dont l’environnement est menacé par les humains : chasse à courre, déforestation, clôtures, création de voies nouvelles… Ses photos, qui ont fait l’objet d’une exposition près de Louviers et dont quelques-unes sont insérées dans l’ouvrage, viennent illustrer une expérience unique racontée avec talent pour alerter sur la nécessité de protéger la forêt, et plus largement la nature, qu’il qualifie de « bien commun à tous les animaux, Homme compris ».
(Michel Chesseron)







__________Ouvrages


Retrouvez tous les Centres Ritimo :
Ritimo

et/ou joindre le
CENTRE DE DOCUMENTATION
de la Maison du Monde

Suivez-nous sur :

Facebook Dailymotion flux RSS

faire un don